dimanche 20 septembre 2020

Live au Festipod

 


Le 19 septembre dernier, Ars Moriendi participait au Festipod. C'était la tout première édition de ce festival célébrant le podcast indépendant de chez nous. Des podcasts tel que Le petit bonheur, L'âge de bière, C'est juste de la lutte, Le Clash, Yan Thériault et plusieurs autres ont offert un épisode en direct. Ars Moriendi était le show de cloture du festival et nous avons essayé des choses. Ce n'est pas un podcast destiné à être présenté en visuel en temps normal, mais la réponse des auditeurs a été fracassante. Vous avez aimé le traitement et vous en redemandez. Merci! Qui sait ce que l'avenir nous réserve... 

Pour cet épisode hors-série, j'ai invité le pianiste Thomas Leung-Tack. Vous avez peut-être vue sa vidéo partagé sur Facebook dans laquelle il reprend le thème de l'émission? Moi aussi. C'est pourquoi je l'ai invité à la fête. Je tenais aussi à inclure ma belle Annie Richard, la dépoussiéreuse de crime, ma partner in crime, qui me manque amèrement (on ne s'est pas vue depuis le début de la pandémie). Elle nous raconte quelques unes de ses trouvailles les plus étranges en terme de décès insolites qu'elle trouve dans les vieux journaux d'époque à travers ses recherches. 

Pour ma part, je vous raconte un moment marquant de mon voyage à New-York en janvier 2020, pour démontrer le pouvoir de la croyance, point central de mon histoire principale. Croyez-vous qu'un vampire se cache au cimetière Highgate de Londres ? Les sorciers et la population locale elle, y croit dur comme fer. À moins que ce soit un canular pour attirer l'attention? Parfois, suffit de croire pour vivre de grandes choses. 

Un immense merci à l'équipe du Festipod, à Frissons TV et toute l'équipe pour nous avoir accueillit dans leur studio. Mais surtout, merci à vous chers auditeurs d'avoir été au rendez-vous!

Écrit et réalisé par Simon Predj
Invité: Annie Richard
Piano: Thomas Leung-Tack


Épisode 37: Les possédés
http://www.choq.ca/emissions/ars-moriendi/rss
iTunes
Google Play
Spotify


Simon Predj et Thomas Leung-Tack en studio pour l'enregistrement du spécial Festipod


Aucun commentaire:

Publier un commentaire