jeudi 11 mai 2017

Épisode 7: Le monstre des Andes


Nos histoires:


Pedro Alonso López

Il n'est pas surprenant qu'un climat de violence comme celui régnant en Colombie, peut donner naissance à des monstres. Mais comment leur mettre la main au collet lorsqu'ils ne sont qu'une ombre dans la nuit, sans domicile fixe, invisible?


John Dee, le magicien de la reine

Dans sa recherche insatiable des secrets de l'univers, il risque jusqu'à son âme, en jouant avec des forces célestes qu'il ne peut contrôler, et devient l'esclave de sa magie noire.

http://www.choq.ca/episodemp3/37732/
http://www.choq.ca/emissions/ars-moriendi/rss
iTunes
 Google Play

Bibliographie

Pedro Alonso López
Eduardo Galeano (cité par Michel Gandilhon), Les Veines ouvertes de l'Amérique latine, Plon, 1981
The New Encyclopedia of Serial Killers, Brian Lane et Wilfred Gregg, 1992, édition Headline
Biography - "Pedro Alonso Lopez", Amy Martinez, Towers Productions, 2004
http://www.imdb.com/title/tt1631518/
“The quotable Pedro Lopez”, Sword & Scale, Jesus Rodriguez, 15 mars 2014
http://swordandscale.com/the-quotable-pedro-lopez/
"Pedro Alonso Lopez", Murderpedia
http://murderpedia.org/male.L/l/lopez-pedro.htm
“Pedro Alonso Lopez”, Biography.com, 2 février 2016
http://www.biography.com/people/pedro-alonso-lopez-12103226


Chronique Nécrologique
L’Internaute: Biographie, 30 septembre 2013
http://salon-litteraire.linternaute.com/fr/biographie-auteur/content/1849118-abbe-prevost-biographie
Jean Sgard, Vie de Prévost (1697-1763), Paris, Hermann Éditions, 2013
"Fourth of July reveler is killed launching a firework off his HEAD: Tragic scenes in Maine as ex-Disney dies in front of brother", Daily Mail, Alexandra Klausner, 6 juillet 2015
http://www.dailymail.co.uk/news/article-3150053/Police-Man-shoots-firework-head-dies.html
"Devon Staples: Man dies instantly after trying to launch firework from head during Fourth of July celebrations", Mirror UK
http://www.mirror.co.uk/news/world-news/devon-staples-man-dies-instantly-6009109


John Dee, le magicien de la reine
 "John Dee", Elizabethan Era
http://www.elizabethan-era.org.uk/john-dee.htm
"John Dee", Encyclopedia Britannica, Mordechai Feingold, 5 octobre 2012
https://www.britannica.com/biography/John-Dee
Masters of darkness - "Queen Elizabeth's Magician", Neil Rawles, Diverse Productions, 5 mars 2002
The John Dee Publication Project
http://www.john-dee.org

"John Dee", MacTutor History of Mathematics archive, J.J. O'Connor, E.F. Robertson
http://www-groups.dcs.st-and.ac.uk/history/Biographies/Dee.html


Trame sonore

Simon Boswell: Triste
Los Incas: Funeral del topa inca
Kohachiro Miyata: Honshirabe
Carlos Nakai: Shaman's Call / Canyon Reverie
Joaquin Rodriguo: Concierto de Aranjuez
Misa Criolla: Agnus Dei
Abel Korzeniowski: Revenge / Mother / City Lights
Die Sonne Satans: The Venerable
Raison D'Être: Spiraal Phase I-III
(anonyme): Agios o Satanas (Άγιος ο Σατανάς)
Secret Chiefs 3: Ishraqyun - Balance of the 19

Comédiens

Maxime Paradis dans le rôle de Pedro Alonso López
Miguel Doucet dans le rôle de John Dee


Pedro Alonso López


Pedro Alonso Lopez, à sa première arrestation
Pedro Alonso Lopez
La dernière survivante, Maria Poveda, et sa mère. Lopez a tenté de kidnappé la petite au marché avant d'être
remarqué par sa mère, vendeuse de légumes. Elle cria à l'aide et une foule en colère s'empara du monstre des Andes.
(photo par Ron Laytner, Edit International)
Pendant 20 ans, 3 hommes, chacun leur tour, assuraient la surveillance de la section des femmes de la
prison de Ambato. La section était vide à l'exception de Pedro Alonso Lopez.
(photo par Ron Laytner, Edit International)
Le détective Pastor Gonzales, qui a partagé la cellule avec Lopez, et prétendu être un violeur pour gagner la confiance du monstre et tenter d'obtenir sa confession. "Il s'est vanté de tout ses meurtres en Équateur, en Colombie et au Pérou. C'était au-delà de mes cauchemars les plus fou. Il m'a tout raconté."
(photo par Ron Laytner, Edit International)
Isabel Cristina Recalde, une des nombreuses victimes de Lopez.
Un policier pointe l'endroit où ses restes ont été découvert.
Les restes de deux victimes de Lopez.
Le chef de Police (retraité) Victor Hugol Lascano, directeur de la prison d'Ambato. Lors de la libération de Lopez, après 20 ans d'incarcération, il a dit: "Que Dieu vienne en aide aux jeunes femmes. Lopez est libéré impénitent et pourrait recommencer à tuer à nouveau." (photo par Ron Laytner, Edit International)
Lopez a accepté une interview avec un journaliste vers la fin de sa sentence, à une seule condition. Que la fille du directeur de la prison vienne dans sa cellule car il n'avait "...pas touché une femme depuis plusieurs année." Surveillé par plusieurs gardes armés, Lopez a doucement pris la courageuse femme par les poignets.
(photo par Ron Laytner, Edit International)



 

John Dee, le magicien de la reine

John Dee

L'alphabet Enochien
Lettre écrite de la main de John Dee
Quelques outils utilisé durant les conversations angéliques


La collection complète des manuscrits de John Dee
"The Private Diary of Dr. john Dee", Works of Camden, issue 19
-

Aucun commentaire:

Publier un commentaire